Google et Apple ont chacun tenu à être le plus concluant dans la conception et la mise en ligne de la technologie de Réalité-Augmentée sur les mobiles. Avec son ARCore, Android était tout simplement à la réplique d’ARKit d’Apple développé depuis juin.

Un nouvel air dans le monde du virtuel et du réel

Certes, peu connu du grand public, l’AR (réalité augmentée) est une technologie qui avance à grands pas. Les analystes annoncent même qu’elle jouera un rôle majeur dans le futur.

Conscients de la portée de cette nouvelle technologie, les géants du high-tech ont tout fait pour être le premier à la lancer sur le marché. Mais le plus rapide était Apple avec son ARKit sorti en juin. Grâce à cette technologie d’Apple, les développeurs et graphistes du géant immobilier suédois IKEA ont pu développer une nouvelle application baptisée Place. Il s’agit d’une application avec laquelle l’utilisateur peut insérer des meubles en 3D sur son iPhone en temps réel.

Quant à Google, sa filiale Android vient d’intégrer la technologie AR, en version beta, sur Google Pixel et Samsung GS8.

Mais qu’est-ce que la Réalité Augmentée ou Augmented-Reality ?

Il faut faire attention à ne pas confondre Réalité Augmentée et Réalité Virtuelle. Sous ce nom un peu ambigu, l’AR est une technologie qui permet de faire superposer des images virtuelles (2D et 3D) dans un environnement tourné en temps réel.

Force est de constater que l’ARCore et l’ARKit ne sont pas les premières encore moins les seules applications AR. Il y a par exemple Star Walk qui est une AR plus tournée vers le monde spatial. Google traduction AR, Layar Creator, Aurasma Studio, La Poste AR et la fameuse Pokémon Go sont également des applications conçues pour interagir avec le monde réel.

Facebook travaille également d’arrache-pied pour développer une technologie AR propre à lui. Même engouement pour la chaîne AMC qui prévoit un jeu AR avec les personnages de la saga  «The Walking Dead: Our World».