Le géant américain Google, a décidé d’élargir le déploiement de la version expérimentale de son protocole Internet Quic, à un nombre plus important des services qu’il offre, et plus particulièrement Youtube.

C’est en juin 2014, que Google a dévoilé le protocole internet qu’il a développé, dénommé QUIC (Quick UDP Internet Connections). Ce protocole a été créé dans le but d’effectuer une gestion multiplexée des connexions, et se caractérise par :
• L’utilisation d’une méthode de chiffrement équivalent au TLS/SSL.
• La capacité à gérer de façon efficace les goulots d’étranglement, par une évaluation régulière de la fluidité de la bande passante, afin d’éviter les temps de latence.
• Une plus grande rapidité qui est la conséquence de sa capacité à réduire le nombre de va-et-vient qui sont indispensables à l’établissement d’une connexion internet.
Maintenant, Google a décidé d’étendre le déploiement de la version Bêta de Quic à plusieurs services de ce géant Internet. Et les premiers résultats paraissent déjà flatteurs.

En effet, Quic arriverait à réduire les ruptures de séquences vidéo sur Youtube, puisque la mémoire tampon est moins sollicitée. En outre, ce protocole permet d’améliorer le temps de chargement moyen d’un site, d’à peu près 3 %, même s’il s’agit très optimisé.

Actuellement, des travaux d’optimisation de Quic sont entrepris par Google, afin de compléter le protocole standard http/2, dans le but d’améliorer la performance des liens IP.