A la vue de la robe de la marque Roman Originals, une polémique avait surgi dans les réseaux sociaux, à propos de la couleur de celle-ci. En effet, tandis que certains voyait une robe bleue et noire, d’autres en voyait une qui était or et blanche. Des chercheurs du MIT ont résolu le mystère, en comprenant pourquoi la conception de la couleur de la robe différait en fonction des personnes.

La sensibilité personnelle à un type de lumière influence la perception des couleurs

Réalisée sur un panel de 1400 personnes, dont 1200 d’entre elles avaient vu la robe sur internet, cette étude a fait ressortir que la différence de perception est due à la sensibilité de chacun à la lumière intérieure et extérieure.  L’un d’entre eux, Bevil Conway, assertait que les personnes qui ont vues la robe cous des couleurs or et blanc sont plus sensibles à la lumière du soleil. Quant à ceux qui ont plutôt vu une robe noire et bleue, cela est dû au fait qu’ils sont beaucoup influencés par la lumière artificielle. Ces différentes influences jouent sur la définition des couleurs mais aussi sur leur perception par l’homme.

Sensibilité, conséquence du mode vie

La sensibilité de chaque personne à un type de lumière dépend fortement de son mode de vie. En effet, les personnes qui forment très tard sont plus sensibles à la lumière artificielle, puisqu’elles y sont soumises la majeure partie de leur temps. Quant à ceux qui se couche tôt et se lève aussi tôt, c’est une sensibilité à la lumière solaire qui les caractérise.

La leçon à tirer de cette expérience

Selon le directeur des recherches de l’université de Pennsylvanie, David Brainard, ce qui est important à retenir c’est qu’il ne s’agissait pas de plusieurs robes, comme la rumeur l’avait fait croire. Mais il s’agit plutôt de réelles différences au niveau de chacun.