Les messages malveillants ou phishing sont un des moyens les plus répandus pour les hackers d’attirer l’internaute moyen dans leur filet. A l’occasion du mois de la cybersécurité Bercy a décidé d sensibiliser ses troupes aux dangers de la toile.

Jean baptiste Poquelin est un hacker moderne…

En effet, c’est le pseudonyme de Molière qui a été choisi par la DSI du Ministère des Finances pour lancer une vraie fausse opération d’Hameçonnage.

145.000 agents des finances ont reçu de personnages fictifs des messages leur promettant des places de cinéma gratuites en échange d’informations d’ordre privé comme leur nom, adresse, téléphone voir d’autres informations plus personnelles.

Les informaticiens des services de sécurité de Bercy ont été étonné de voir que pas loin de 30.000 agents de l’état avait cliqué sur les messages de Tartuffe. Cela confirme un aspect bien connu des experts en sécurité informatique que les maillons faibles de toute organisation connectée sont les personnels assis devant leurs ordinateurs.

Le mois européen de la cybersécurité est l’occasion de sensibiliser les agents de l’état.

Le ministère de la défense sous l’égide de l’ENISA a décidé de profiter de cet évènement pour sensibiliser les populations aux dangers des cyberattaques. En effet chacun d’entre nous garde à l’esprit les désordres causés par les pirates informatiques venu de l’Est en début d’année.

Environ une cinquantaine d’évènements seront organisé avec le concours de la Directeur Général de l’ANSSI. Durant ce mois d’information, une semaine sera consacrée à la sécurité informatique à la maison et une semaine sera consacrée aux formations en cybersécurité.

Le point d’orgue de ce mois sera la remise au conseil d’état le 15 octobre d’un texte de recommandations en vue d’une publication en 2018.