Marque emblématique des années 1980, Commodore fait son grand retour avec un nouveau produit. Pour cette renaissance, c’est le marché de la téléphonie mobile qui a été choisi. L’entreprise relancée par deux entrepreneurs italiens mise sur son smartphone sous Android PET pour ses débuts dans ce secteur très concurrentiel.

Un téléphone entre tablette et smartphone

Le smartphone lancé par Commodore pour son retour est équipé d’un processeur Mediatek huit cœurs qui tourne à 1,7GHz, d’un écran 5,5 pouces et deux émulateurs. Avec un écran de cette taille, le téléphone PET de la marque mythique des années 1980 appartient des phablettes qui sont des terminaux à mi-chemin entre les tablettes et les smartphones. Ce nouveau produit est en outre doté d’un capteur photo principal de 13Mpx qui permet à son utilisateur de capturer des images en haute définition. En plus de ses caractéristiques impressionnantes, l’évocation de son seul nom PET fait frémir les nostalgiques de l’Amiga ou de l’Amstrad et des fans de la haute technologie.

Les jeux : la force de Commodore pour se distinguer de la concurrence

Pour son entrée sur le marché des smartphones, la marque compte s’appuyer sur ce qui a fait son succès dans les années 80 : les jeux. Pour ce faire, elle a équipé son téléphone fonctionnant sous Android de deux émulateurs. L’un de ces émulateurs préinstallés permettra de jouer aux jeux Amiga et l’autre aux jeux C64.

Disponible en France d’ici quelques  jours

L’attente du grand public pour profiter des fonctionnalités ne sera pas trop longue. Et pour cause, le smartphone sous Android PET sera disponible en Europe et notamment en France dans les prochains jours. Selon le site Wired, il sera commercialisé en Allemagne, Italie, France et Pologne dès la fin juillet. Pour se procurer la version de base de ce téléphone de milieu de gamme, il faut prévoir la somme de 275 euros soit environ 300 dollars.