Viadeo, un réseau social qui est placé sous redressement judiciaire, a été finalement repris par Figaro Classifields. En effet, ce vendredi 23 décembre, le groupe a été retenu par le tribunal de commerce de Paris parmi les six prétendants.

Viadeo : en dégringolade depuis quelques années

Le massacre a commencé il y a plusieurs années déjà, le réseau social professionnel Viadeo était en difficulté face à LinkedLN. Et depuis, ce dernier s’impose de plus en plus pour cacher, presque complètement, Viadeo. Aujourd’hui, le géant LinkedLN devient une référence mondiale dans le domaine. Pendant ce temps, rien ne va plus pour le groupe français. Son capital boursier ne cesse de se morfondre chaque année. LinkedLN est alors tout près d’une faillite mais a été placé, en fin novembre de cette année, sous redressement judiciaire.

 

Un acquis qui fait l’affaire de tout le monde

Heureusement donc que le groupe de médias Le Figaro est là pour essayer de le remettre sur les bons rails. Par le biais de sa filiale Le Figaro Classified, spécialisée dans les petites annonces en ligne, Le Figaro a posé sa candidature. Six autres ont aussi été intéressés et se sont porté candidat. Mais finalement, le tribunal de commerce de Paris a tranché pour que ça revienne au Figaro Classified qui a proposé une somme énorme d’un demi-million d’euro.

Une décision qui a été félicitée par Viadeo, selon un communiqué officiel de celui-ci. Selon ses mots exacts, Figaro Classified « présentait toutes les garanties assurant la pérennité de l’entreprise ». La totalité des 130 employés et l’administration de l’entreprise ont aussi été satisfaites de cette décision affirmant que c’est une sage décision pour le bien de l’entreprise.

De son côté, le nouveau acquéreur, lui, promet de reprendre 78 salariés et 20 personnes en stage ou en alternance.