Twitter a déclaré via un communiqué mardi qu’il renforçait ses mesures de précaution pour éviter que le réseau ne soit utilisé à des fins de harcèlement ou qu’il serve à la publication de messages injurieux et violents. Celle-ci n’impose de remplir et signer un formulaire détaillé, ce qui permettra de réagir plus rapidement.

Lire aussi : Téléthon 2014 : Quand le don via twitter devient possible

Le service de messagerie instantanée a dit qu’il était en train d’améliorer les procédures permettant le signalement de ce type de comportement, de sorte qu’elles soient possibles et aisées à partir d’un téléphone portable.

“Et pour permettre des réactions plus rapides, nous avons apporté plusieurs améliorations aux outils et procédures qui nous permettent de vérifier les tweets et les comptes,” a écrit Shreyas Doshi, le Directeur de gestion de produits et de sécurité des usagers, sur un blog. Les mises à jour sont actuellement disponibles pour un nombre réduit d’utilisateurs et seront accessibles à tous dans les prochaines semaines.

Dans ses règles qui étaient rappelées sur l’actuel formulaire mais qui ne sont plus affichées avec le nouveau procédé, Twitter prévient que “Twitter fournit une plateforme de communication internationale englobant une grande variété d’utilisateurs ayant des idées, des opinions et des perspectives différentes” et que “conformément à notre politique, nous n’intervenons pas sur les contenus ni dans les conflits entre utilisateurs“.

Les utilisateurs sont autorisés à publier des contenus, y compris potentiellement provocateurs, s’ils ne constituent pas une violation du Règlement de Twitter et des Conditions d’utilisation. Twitter ne vérifie pas les contenus et ne supprime pas les contenus potentiellement choquants, sauf si ceux-ci constituent une violation du Règlement de Twitter et des Conditions d’utilisation“, rappelle-t-il.

“Nous n’en avons pas du tout fini avec ce type de changements. Dans les mois à venir, vous pourrez vous attendre à davantage de paramètres d’utilisation, d’autres améliorations du processus de signalement et de nouvelles mesures contre les comptes dont les utilisateurs commettent des abus,” a écrit Doshi.