L’application américaine Pinterest, qui permet “d’épingler” sur une page personnelle des photos liées à ses centres d’intérêt, a annoncé, mercredi 16 septembre, avoir franchi la barre des 100 millions d’utilisateurs. “Nous avons plus de 100 millions d’utilisateurs dans le monde qui se servent de Pinterest tous les mois”, a indiqué Evan Sharp, l’un des co-fondateurs de l’application.

Pinterest revendique 100 millions d’utilisateurs

C’est la toute première fois depuis sa création en mars 2010 que Pinterest dévoile le nombre de ses clients. Le chiffre révélé cette semaine par Pinterest dépasse les attentes puisqu’en février, l’institut eMarketer évaluait à 47,1 millions le nombre d’utilisateurs actifs, ne visant les 60 millions qu’en 2019.

Avec 100 millions d’utilisateurs actifs, Pinterest reste assez loin d’une autre application populaire, celle de partage de photos Instagram (filiale du groupe Facebook) qui émarge à plus de 300 millions. Les deux services en ligne “servent des objectifs très différents”, fait toutefois valoir Evan Sharp, pour qui “Instagram est plus similaire à un réseau social, tandis que Pinterest est davantage comme un moteur de recherche” où l’utilisateur peut trouver des idées mais aussi acheter par exemple les objets qu’il a découverts .

Evan Sharp souligne que plus de 70% des utilisateurs sont “activement engagés”, qu’ils “ne visitent pas seulement Pinterest une fois par mois”, mais sauvegardent ce qu’ils découvrent et visitent les sites Internet associés. Chaque mois, ce sont désormais 1,5 milliard de recherches qui sont effectuées sur cette plateforme.

“Actuellement la priorité de l’entreprise est de croître autour du monde en dehors des Etats-Unis”, indique encore Evan Sharp. Pinterest revendique 45% d’utilisateurs à l’international, où le service est accessible dans une trentaine de langues. Pinterest n’a en revanche pas donné de détail sur la répartition, à l’international, de ses utilisateurs. La société a ouvert des bureaux à Paris , Londres, Berlin, Tokyo et Sao Paulo.

Evan Sharp explique que l’application se concentre en particulier “sur des contenus locaux : si on trouve une recette en France, ça devrait probablement être une recette française (…) ou quelque chose sauvegardé par quelqu’un en France”. “Nous travaillons sur cette base depuis plusieurs mois, et je pense qu’on verra nos chiffres d’utilisateurs commencer à refléter ce travail sur les prochains six ou douze mois”, a-t-il ajouté.

Pinterest emploie plus de 500 personnes et est l’une des startups les plus en vue de la Silicon Valley, avec une valorisation estimée à quelque 11 milliards de dollars lors d’un tour de table mi-mars.