Certains aliments sont appréciés comme les biscuits chocolatés, les crèmes desserts ou encore les petits bonbons enrobés. Toutefois, ils dissimulent du sucre et les quantités sont parfois importantes. Un compte Instagram a décidé de lever le voile.

Illustrer la quantité de sucres dans des aliments phares

Nous savons qu’il y a du sucre dans des gâteaux, mais il est difficile de s’en rendre compte avec seulement une composition. Un compte Instagram baptisé Dealer de sucres a donc vu le jour et son objectif est simple : disposer la quantité précise présente dans chacune des portions. C’est de cette manière que nous pouvons constater qu’un Coca-Cola présente 7 carrés de sucre, le hamburger en propose 2.5 et le ketchup en contient 4.

Le compte Instagram connait un succès fulgurant

Le concept visuel est efficace et le nombre d’abonnés a subi une réelle hausse depuis quelques mois. Des milliers d’internautes suivent ainsi ce dealer de sucres qui illustre concrètement une quantité parfois dissimulée. C’est également un bon moyen pour respecter les recommandations de l’OMS. L’Organisme Mondial de la Santé estime qu’il ne faut pas dépasser 20 grammes de sucre par jour et cela équivaut à 5 carrés de sucre. De ce fait, avec une canette de Coca-Cola, la ration est déjà dépassée.

Un carré de chocolat = un sucre

Si ces photos permettent de prendre conscience de la teneur en sucre des aliments que l’on consomme, le but n’est pas de le bannir de son alimentation. « Mon propos est simplement de dire : consommer du sucre, pourquoi pas, mais en pleine conscience », précise encore l’expert de l’Instagram, dont le compte fait mouche (il rassemble déjà plus de 16 000 abonnés pour une trentaine de publications).

On y apprend par exemple qu’un carré chocolat Lindor correspond à un carré de sucre consommé. Pour un « Pitch » au chocolat, on consomme deux carrés de sucre. Une canette de Coca Cola correspond à sept carrés. Et de manière étonnante, avec 100 grammes de cookies de la marque bio Gerblé, le tarif est de huit carrés de sucre. De quoi balayer, aussi, certaines idées reçues sur des produits réputés sains.