La firme de Mountain View possède un OS spécifique aux mobiles. Il vient de dévoiler les dernières fonctionnalités d’Android Wear et elles marquent un réel tournant.  Les montres connectées compatibles vont pouvoir se connecter directement au réseau des réseaux en s’appuyant sur une puce 3G ou la 4G.

Avec Android Wear 1.4, les montres deviennent des kits mains libres

Auparavant, les montres connectées ne pouvaient pas être utilisées sans un Smartphone. Avec Android Wear 1.4, le fonctionnement est différent, car les appareils auront la capacité d’être compatibles avec le réseau 4G. De ce fait, les applications pourront fonctionner sans l’intervention d’un téléphone. Cela concerne l’une des principales nouveautés et elle permet de passer des appels directement depuis la montre. Cette dernière équipée d’un micro et d’un haut-parleur se transforme en kit mains libres très appréciable.

Piloter une montre connectée avec seulement le mouvement de son poignet

Peter Ludwig, le directeur produit d’Android Wear a spécifié qu’il ne fallait plus se soucier du WiFi ou du Bluetooth, car la montre sera automatiquement connectée au réseau cellulaire lorsqu’elle sera hors de portée. Un avantage intéressant auquel viennent s’ajouter de nouvelles commandes gestuelles. En fonction du mouvement du poignet, une action sera déclenchée. Par exemple en le baissant rapidement vers le bas, ce sera le menu application qui s’ouvrira. En parallèle, pour revenir à la page d’accueil, il suffira de bouger dans tous les sens son poignet.

Android Wear A.4 avec une base Marshmallow dans la Watch Urbane

Avec ces fonctionnalités, les montres connectées ont l’avantage d’obtenir de nouvelles possibilités. La première à intégrer Android Wear 1.4 est la LG Watch Urbane 2nd Edition facturée aux alentours de 500 euros. Elle intègre ainsi un modem 4G et elle a la particularité d’offrir quelques critères de Marshmallow, le dernier système d’exploitation dédié aux Smartphones.