Les GPS classiques ont quelque peu perdu des parts de marché notamment à cause des applications disponibles sur les Smartphones. Google Maps est une référence et une nouveauté est visible sur les mobiles sous Android.

Généralement, pour suivre un itinéraire sur Google Maps depuis un téléphone intelligent, il est impératif de posséder une connexion Internet. Cette dernière n’est pas toujours au rendez-vous notamment dans les zones reculées. La firme de Mountain View a donc trouvé la solution en proposant un accès hors ligne. C’est une bonne nouvelle pour de nombreux mobinautes qui pouvaient jusqu’à maintenant utiliser seulement les cartes sans Internet.

La firme de Mountain View a aussi misé sur l’intelligence de son programme qui identifiera la place disponible sur le mobile avant d’effectuer le téléchargement d’une carte.

Le mode guidage de Google Maps est accessible sans connexion Internet

Cette fonctionnalité, annoncée lors d’une conférence pour les développeurs organisée par le groupe plus tôt cette année, est limitée dans l’immédiat aux appareils utilisant Android, le système d’exploitation mobile de Google, mais une version pour l’iPhone et l’iPad d’Apple devrait arriver bientôt.

Google Maps prend des mesures pour aider les gens autour du monde à trouver leur route et arriver à l’endroit où ils se rendent, même quand ils n’ont pas de connexion internet”, a commenté Amanda Bishop, responsable produit chezGoogle, dans un message publié sur le site du groupe.

“Maintenant vous pouvez télécharger une zone du monde sur votre téléphone, et la prochaine fois que vous vous retrouverez sans connexion – que ce soit sur une route de campagne ou un parking en sous-sol – Google Maps continuera de fonctionner sans problème”, assure-t-elle.

Les utilisateurs de Google Maps pouvaient déjà télécharger des portions decartes pour les regarder hors connexion, mais la nouvelle version permet aussi d’obtenir des directions détaillées quand on est au volant, de rechercher une destination spécifique et d’accéder à des informations pratiques comme les horaires des commerces par exemple.

L’application est réglée par défaut pour ne télécharger des cartes que quand l’appareil dispose d’une connexion wifi, afin d’éviter de faire flamber le montant facturé par l’opérateur de téléphonie mobile pour les données consommées.

Environ 60% de la planète ne sont toujours pas couverts par internet, et même quand l’accès existe, il peut être sporadique, rendant irréaliste de se reposer sur les services de cartographie en ligne pour trouver sa route.

Google Maps

Google Maps est un service gratuit de cartographie en ligne. Le service a été créé par Google. Lancé en 2004 aux États-Unis et au Canada et en 2005 en Grande-Bretagne (sous le nom de Google Local), Google Maps a été lancé jeudi 27 avril 2006, simultanément en FranceAllemagne, Espagne et Italie.

Ce service permet, à partir de l’échelle d’un pays, de zoomer jusqu’à l’échelle d’une rue. Des prises de vue fixes montrant les détails de certaines rues sont également accessibles grâce à une passerelle vers Google Street View.

Deux types de vue sont disponibles dans Google Maps : une vue en plan classique, avec nom des rues, quartier, villes et une vue en image satellite, qui couvre aujourd’hui le monde entier. Ce service n’est plus en version bêta depuis le 12 septembre 2007, et a été ajouté aux liens de la page d’accueil de Google.

Avec la mise à disposition au public d’un outil lui permettant de visualiser, par photo satellite, le monde entier de manière précise, le projet a rencontré un véritable succès, si bien que des sites exclusivement dédiés à Google Maps ont vu le jour. Pour exemple, les sites Google Sightseeing et Google Globetrotting sont des répertoires de liens directs vers des monuments (tour Eiffel,statue de la Liberté, etc.), endroits connus ou endroits insolites (maison de Bill Gates par exemple), ceci dans le monde entier, en utilisant le service Google Maps.

Un Monopoly géant a été organisé sur Google Maps, le but étant d’acheter toutes les rues disponibles sur Terre.

Le premier avril 2010, Google fit semblant d’avoir mis en œuvre la 3D. Pour ce faire, un petit bonhomme à gauche de l’écran portait des lunettes rouge et verte, en cliquant dessus, une impression de 3D était créé. Bien évidemment, ce fut un canular qui resta plus de deux jours sur la toile.

Le 7 décembre 2012, Google révèle dans un article sur le blog dédié à Google Maps que le service dispose de plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels.