Ralph Baer est décédé ce samedi 6 décembre à son domicile du New Hampshire, aux États-Unis. Celui qui a inventé la première console de jeux vidéo telle qu’est connue aujourd’hui est mort à l’âge de 92 ans. Il fait partie des premières personnes qui ont travaillé sur cet accessoire devenu populaire partout dans le monde.

Né en 1922 en Allemagne, Rudolf Heinrich Baer fuit le régime nazi en 1938 pour s’installer aux Etats-Unis, où, après avoir suivi un cours par correspondance, il répare des radios avant d’être affecté au renseignement militaire et envoyé en Europe.

Au sortir de la guerre, Ralph Baer devient ingénieur pour la télévision et dans l’imagerie médicale. Après avoir collaboré avec IBM et créé sa propre entreprise, il rejoint pour une trentaine d’années un fournisseur de matériel électronique pour la défense américaine, Sanders Associates.

Une mort qui relance le débat sur la paternité de la première console de jeux vidéo

Ralph Baer est celui qui détient les brevets qui définissent la première console de jeux vidéo. Et en cela qu’il peut être logiquement appelé le père du jeu vidéo. C’est lui qui a mis au point la console de jeu vidéo autorisant un branchement sur un téléviseur. Il s’agit du résultat de ses recherches alors qu’il travaille pour le compte de de la société Sanders Associates. Mais il n’est pas le seul à avoir travaillé sur cette invention. De nombreux ingénieurs avaient mené des projets similaires.

Impossible cependant de lui contester la paternité de cette invention

Qu’à cela ne tienne, jusqu’à sa mort Ralph Baer était celui détenait les brevets sur la console de jeu vidéo. C’est pourquoi, il est reste le père de cette invention. Sa disparition n’y changera rien.

Ralph Baer, qui a breveté plus de 150 inventions, est aussi l’inventeur du pistolet optique pour tirer sur l’écran, maintes fois réutilisé sur les diverses consoles produites par la suite, et du Simon, le jeu de société électronique dans lequel le joueur appuie dans l’ordre sur quatre touches de couleur pour reproduire une suite de sons aléatoires.

De nombreux messages sur les réseaux sociaux pour rendre hommage à l’illustre disparu. A l’annonce de sa mort, les internautes ont publié des messages sur les principaux réseaux sociaux en guise d’hommage à l’inventeur de la première console de jeux vidéo.

Ce n’est qu’en 2006 qu’il reçoit la National Medal of Technology, des mains de George W. Bush. A sa mort, quelque 150 brevets portent son nom.