La guerre des consoles next-gen s’intensifie de plus en plus ces derniers mois, et c’est Microsoft qui vient de passer en action. Le géant américain vient en effet de lancer officiellement la commercialisation de son nouveau-né : la Xbox One X, qui est pour beaucoup la console la plus puissante du monde.

Depuis le 7 novembre dernier, les mordus de jeux vidéo peuvent s’offrir le nouveau fer de lance de Microsoft, soit quelques mois après sa présentation par l’intermédiaire d’une vidéo trailer.

Les nouveautés chez la Xbox One X

On s’attendait certes à un nom plutôt original, « Scorpio », mais la bête a finalement été baptisée d’un nom assez classique : Xbox One X. Si le nom est presque identique à une lettre près de la version One S, et que le design n’a pas vraiment connu de révolution, cette nouvelle console est de loin plus performante que ses prédécesseurs, et sur de nombreux points.

La différence se ressent particulièrement au niveau de la définition d’image sachant que la nouvelle console embarque la technologie 4K / Ultra HD, absente sur les versions précédentes. Cela est possible grâce à la présence de 6 téraflops en puissance sur la One X, ce qui est quatre fois plus performant que le 1,4 téraflops de la One S. Du côté de la concurrence, la PS4 est quant à elle à 4 téraflops, moins puissante donc que la Xbox One X dans ce domaine.

Mais Microsoft ne se limite pas à cela, et améliore également le processeur de sa console phare, une puce AMD 8 cœurs cadencée à 2,3 Ghz, loin devant les 1,75 Ghz de la Xbox One première du nom. Le système graphique a également été revu à la hausse : 1172 Mhz de puissance couplée à 12 Go de mémoire graphique. C’est en tout cas bien meilleur que les 853 Mhz/8 Go de la Xbox One et les 911 Mhz/8 Go de la PS4 Pro.

Avec de telles performances sous le capot et un titre de « console la plus puissante du monde », reste à savoir si la Xbox One X connaitra un record de vente avec son prix de 499 euros. Une vingtaine de jeux sont sortis en exclusivité pour la Xbox One X, et on note en plus la rétrocompatibilité des anciens jeux (Xbox One et Xbox 360) avec la nouvelle console.