L’éditeur de jeux vidéos en ligne chinois Shanda Games Limited a annoncé vendredi son intention de quitter prochainement Wall Street, après son rachat par un consortium d’investisseurs chinois.

Selon un accord conclu entre les deux parties, la transaction valorise Shanda Games à 1,9 milliard de dollars et prévoit sa fusion avec une entité détenue par les acquéreurs, Capitalcorp.

Le deuxième éditeur de jeux vidéos chinois à quitter la Bourse

L’opération, qui sera finalisée au second semestre, va entraîner le départ de Shanda Games du Nasdaq, la plateforme d’échanges des valeurs technologiques de la Bourse de New York, est-il précisé dans un communiqué. Le nouveau groupe issu de ce rapprochement va ainsi devenir une entreprise non cotée, dont l’un des principaux actionnaires sera la société de capital investissement chinoise Ningxia Yilida Capital Investments.

C’est le deuxième éditeur de jeux vidéos chinois à quitter la Bourse de New York en l’espace de trois semaines. Le 17 mars dernier, Giant Interactive, spécialiste des programmes multi-joueurs et des jeux de rôle, avait annoncé retirer ses actions de la place financière américaine après son acquisition par un consortium d’investisseurs chinois comprenant son président.