Le groupe japonais Nintendo s’est dit confiant mardi concernant sa fin d’année en France, période décisive où est réalisée une part importante des ventes, après deux premières années difficiles.

“Nous en sommes à 450.000 consoles Wii U vendues en France et nous espérons atteindre les 570.000 fin décembre. Actuellement, nos ventes sont en hausse de 50% par rapport à la même période de 2013”, a expliqué à l’AFP Philippe Lavoué, directeur général adjoint de Nintendo France.

Lire aussi : Avec les amiibo Nintendo mise sur le « jouet vidéo » pour espérer se relancer

Nintendo est l’unique constructeur de consoles à divulguer ses ventes sur le seul marché français, contrairement à ses concurrents japonais Sony et américain Microsoft. Pour soutenir sa machine, le groupe mise notamment sur les Amiibo, de petites figurines représentant des personnages emblématiques de la marque et censées apporter de nouvelles fonctionnalités à certains jeux, à l’image de ce que proposent déjà ses rivaux américains Activision et Disney.

S’il espère écouler 200.000 exemplaires de ces figurines, lancées fin novembre, en un mois, M. Lavoué a souligné toutefois que “rien n’est encore joué car il reste 30% des ventes de l’année à faire jusqu’à Noël”.En ce qui concerne l’autre segment de marché où Nintendo est présent, les consoles portables, le directeur général adjoint a relevé le “très bon démarrage” des derniers jeux Pokémon sortis sur 3DS.

“Nous avons atteint les 191.000 ventes en deux jours. Cela représente une augmentation de 54% par rapport aux précédents épisodes” de Pokémon, a-t-il détaillé. Après le succès de sa console Wii (plus de 100 millions de ventes dans le monde), Nintendo a rencontré davantage de difficultés avec sa nouvelle machine WiiU, sortie fin 2012.

Lire aussi : Cadeaux de Noël 2014 : Les consoles Nintendo plébiscitées par les jeunes

Malgré une amélioration au cours de l’année 2014, à la faveur de l’arrivée de nouveaux épisodes de séries populaires dont “Mario Kart”, ses ventes mondiales (7,3 millions d’exemplaires à fin septembre) restent loin derrière celles de la Playstation 4 de Sony, qui domine le marché avec 13,5 millions d’exemplaires écoulés à la même date, au bout de dix mois d’existence.