Le géant américain a signé, avec le Vice-Président d’Indonésie, un protocole d’accord pour que Twitter gère les alertes catastrophes de ce vaste pays via un système d’alerte inédit pour prévenir la population des dangers qui s’abattent régulièrement sur l’archipel indonésien.

Les Indonésiens étant des grands consommateurs de réseaux sociaux, Twitter est devenu un média incontournable et un réflexe pour des millions d’utilisateurs, ainsi le support d’alerte et de communication mis en place par le gouvernement facilitera la communication de crise et la gestion des catastrophes. La plateforme étant très réactive face à l’actualité et aux milliers d’hashtags et tweets, Twitter permettra à l’information de circuler rapidement sur cet archipel qui comporte de nombreuses iles isolées.

Car entre les cyclones, tremblements de terre, tempêtes ou mêmes épidémies, l’Indonésie est réputée pour être un des pays les plus touchés par les catastrophes naturelles au monde, ce pays éclaté en nombreuses iles abrite plus de 250 millions d’habitants, ainsi Twitter et ses 13,6 millions d’adepte du petit oiseau bleu, permettront de diffuser les alertes provenant des organisations internationales mais surtout gouvernementales via les terminaux mobiles. Le ministre indonésien des technologies se servira de ce réseau social pour avertir et informer de l’avancement des catastrophes, mais aussi pour coordonner les dispositifs de secours et faciliter la gestion humanitaire.

Ce partenariat est également l’occasion pour Twitter de renforcer sa présence, mais aussi de se développer sur un marché estimé en 2018 à près de 32 Millions de personnes, et ainsi augmenter considérablement ses recettes publicitaires.