Les sites de téléchargement illégaux ferment aussi vite qu’ils ne s’ouvrent, exception faite du site Popcorn Time concurrent de Netflix qui résiste. En effet, les procédures judiciaires se multiplient contre les sites de téléchargement et les sites sont donc dans l’obligation de fermer. La Loi Hadopi a aussi un rôle majeur puisque 4 millions d’e-mails ont été adressés aux internautes, 440.000 courriers d’avertissement envoyés, et environ 2.000 dossiers transmis au parquet.

Popcorn Time est devenu rapidement l’ennemi juré de l’industrie du cinéma. Ce site, crée en 2014, avait pour objectif de faciliter l’accès aux fichiers BitTorrent. L’interface est ultra fonctionnelle, le site est gratuit et il n’y a aucune publicité. Le principe du visionnage est simple lui aussi, le film se télécharge au fur et à mesure de son visionnage. Mais de ce fait l’internaute qui visionne le film peut alors être sanctionné.

Ce logiciel a su séduire les internautes du monde entier puisqu’il aurait été téléchargé 500 000 fois en France et 100 000 nouvelles installations par jour sur le monde entier.

PopCornInYourBrowser.net, a fermé ses portes au bout de 48 heures d’existence

Face aux menaces judiciaires, les créateurs ont renoncé à la création du site mais ont publié sur Internet le code source d’où l’émergence de nombreux clones. Deux nouvelles versions ont ainsi pris le relais, popcorntime.io et popcorn-time.se et les créateurs ont multiplié les fonctionnalités.

Dernier né de la série, la version Web du service de streaming vidéo Popcorn Time, PopCornInYourBrowser.net, a fermé ses portes au bout de 48 heures d’existence. L’interruption des services serait liée à une surcharge des serveurs et donc à la disponibilité d’une version payante (0,09 dollar par gigaoctet téléchargé) et non plus gratuite.

L’utilisation de ces logiciels reste illégale en France comme dans de nombreux autres pays. Des internautes allemands ont par exemple été condamné à une amende de 815€, payable en 10 jours, après avoir visionné un film. En Angleterre, c’est l’accès au site qui a été bloqué.