Abus de position dominante, antitrust, moteur de recherche puissant… une nouvelle fois, Google est au cœur des préoccupations. Et ce géant n’a pas fini de faire parler de lui. Aujourd’hui, la société de Mountain View est dans la ligne de mire du gouvernement de la chancelière Merkel. Et pour cause, Google dispose d’un moteur de recherche très puissant et qui d’après, Heiko Mass, le ministre de la Justice, joue un rôle important sur le développement économique. Il suspecte, par ailleurs, ce géant de créer la publicité excessive de ses services.

Développer la recette de son succès, Google n’y compte pas et les États-Unis d’Amérique comptent bien faire jouer la loi sur le respect de la propriétaire intellectuelle. Google souhaite garder précieusement son algorithme qui lui a permis d’avoir le monopole du marché européen en ce qui concerne les moteurs de recherche. Et pourtant, il en existe de nombreux autres…

Rappelons que les accusations pleuvent pour ce géant du Web, qui est sans cesse en conflit avec les acteurs européens. Ces derniers lui reprochent de ne pas respecter le jeu de la concurrence, de faire de la discrimination envers ses concurrents et d’imposer aux annonceurs d’être exclusifs.