Lentement mais surement, les différents de l’industrie de la publicité sur internet commencent à admettre les uns après les autres leurs erreurs. Mieux, ces derniers se disent prêts à assumer leur responsabilité et à prendre les mesures idoines pour un visage plus reluisant de leur secteur. On peut le dire, la publicité en ligne est lancée dans une opération rédemption pour un nouveau départ.

L’IAB dresse un constat particulièrement amer de la situation

Face à la longue descente aux enfers, ces différents acteurs n’ont d’autres choix que de trouver des solutions idoines pour le plus grand bonheur de toute l’industrie. La situation étant mauvaise et n’arrangeant personne en particulier, il est aujourd’hui plus que nécessaire de travailler à l’amélioration de celle-ci. Et le ton de ce mouvement de prise de conscience semble avoir été donné par l’Internet Advertising Bureau.

En France comme partout ailleurs, ce mouvement de prise de conscience collective des acteurs semble irréversible. Dans son communiqué publié ce jeudi 15 octobre, l’IAB a adressé un constat particulièrement amer de la situation. Le vice-président de la technologie et des opérations publicitaires de cette institution Scott Cunningham n’a pas manqué d’avouer que tous les acteurs se sont plantés. Ces propos sont la preuve que toute l’industrie de la publicité en ligne reconnaît les nombreuses erreurs commises et la nécessité de proposer des solutions appropriées pour améliorer les choses. En Hexagone, l’IAB est aussi en première ligne. Pour le président de l’IAB France et directeur délégué à la stratégie de contenus d’Orange David Lacombled, le marché doit être pensé en profondeur face à une situation qu’il qualifie d’inédite.

Dans ce nouvel élan, il s’agit pour les différents acteurs de la publicité en ligne de suivre la tendance du moment. Aujourd’hui, il est de plus en plus question d’une publicité plus éthique plus responsable. Et chaque acteur de l’industrie qu’il soit petit ou grand doit prendre les mesures qui s’imposent pour y arriver.