La filiale américaine de Hachette a annoncé lundi un projet visant à tester la vente de livres sur le réseau social en ligne Twitter. L’éditeur veut s’inspirer du bouton “acheter” mis en place par le réseau social pour accroître ses ventes en ligne.

Lire aussi : Twitter lance le test du bouton « Acheter » dans les Tweets

Hachette Book Group (HBG) s’est associée à la société technologique Gumroad pour ajouter un bouton dans les tweets de certains de ses auteurs permettant d’acheter directement leurs oeuvres sans avoir à quitter la plateforme du réseau social.

Les tests doivent débuter jeudi avec “The Art of asking” de la chanteuse Amanda Palmer, suivi le 15 décembre par “You are here” de l’ex-astronaute Chris Hadfield, puis le 18 décembre par un recueil de couvertures du magazine satirique “The Onion”. “Avec une si grande partie du marketing de nos livres faite désormais sur les médias sociaux, acheter à l’intérieur de Twitter est l’étape suivante naturelle”, a commenté Michael Pietsch, le patron de HBG, cité dans un communiqué.

Il a rappelé que Gumroad permet déjà à des labels musicaux et des artistes de vendre leurs oeuvres à leurs fans. Cette annonce intervient moins d’un mois après la fin d’un bras de fer très médiatisé entre HBG et le groupe de distribution en ligne Amazon sur les conditions de vente des oeuvres du premier dans la boutique en ligne américaine du second.