La justice américaine a inculpé deux pirates informatiques vietnamiens et un dirigeant de société canadien pour leur rôle dans le vol record de près d’un milliard d’adresses e-mail entre 2009 et 2012, ont vendredi annoncé le FBI et le ministère de la Justice dans des communiqués.

Les deux ressortissants vietnamiens, Giang Hoang Vu, 25 ans, et Viet Quoc Nguyen, 28 ans, sont accusés d’avoir piraté les fichiers d’adresses e-mail de huit sociétés de marketing américaines, et de les avoir ensuite utilisés pour du spam ou d’autres pratiques de vente.

Le Canadien David-Manuel Santos Da Silva(33 ans) est de son côté accusé de blanchiment, pour avoir aidé Nguyen à faire fructifier les adresses volées via son site de vente en ligne Marketbay.com. Nguyen faisait du spam avec les adresses volées “pour diriger de gros volumes de trafic vers ses sites affiliés à Marketbay.com”, selon la justice.

Entre mai 2009 et octobre 2011, “Nguyen et Da Silva ont reçu environ 2 millions de dollars” grâce à ces opérations, selon la même source. Giang Hoang Vu, 25 ans, arrêté en 2012 aux Pays-Bas où il résidait puis extradé aux Etats-Unis, a plaidé coupable de fraude informatique, et sa peine sera déterminée le 21 avril. David-Manuel Santos Da Silva, de Montreal, a été arrêté de son côté le 12 février à l’aéroport de Fort Lauderdale (Floride). Viet Quoc Nguyen est toujours en fuite.

L’affaire constitue “le plus large vols de noms et d’adresses e-mail dans l’histoire d’Internet”, a estimé Leslie Caldwell, une responsable du ministère de la Justice citée par le communiqué. En juin 2011, une commission du Congrès avait consacré une audition à ces vols de données.