10 ans après son lancement, le projet Google Street View a permis au moteur de recherche le plus utilisé dans le monde d’avoir des photos et une cartographie de la majorité des routes existantes sur la planète. N’ayant pas perdu leur utilité, les voitures Google équipées des éléments de capture d’images ont eu droit à quelques mises à jour.

Des photos et des maps en guise de réponse !

Pour Google, le pari lancé en 2007 qui consistait à photographier et à cartographier toutes les routes du monde a été une véritable réussite. Grâce à Google Street View, les internautes peuvent découvrir l’itinéraire qu’ils recherchent avec de véritables photos des routes, des bâtiments, des parcs et des lieux.

Avec Google Maps et Google Earth à l’appui, il ne manquait plus au géant de Silicon Valley que Google Street View pour que la recherche soit complète.

Une voiture surmontée d’un appareil photo capable de capter des images en 360° fut alors utilisée pour la première fois par Google pour photographier les rues. Ce travail a débuté depuis le mois de mai 2007. Depuis, ce sont les voitures envoyées partout dans le monde qui ont évolué et non le modèle de l’appareil photo employé pour cette mission. Dorénavant, l’appareil sera plus puissant (20 Mpix) et comptera moins de capteurs (15 auparavant et 7 aujourd’hui). Les photographies prises par Google Street View seront donc plus fidèles (image HD et plus réelles).

En dix années d’existence, Google Street View avait pris quelque 80 milliards de photos dans 85 pays. Durant tout ce temps, la politique de respect de confidentialité a été respectée au maximum pour éviter les problèmes de vie privée (filoutage des plaques d’immatriculation et des visages des passants).

Mais Google Street View n’est pas qu’un appareil photo, grâce à l’intelligence artificielle, le service s’est beaucoup affiné et a gagné en performance. Il est en mesure de trouver un lieu avec des précisions en n’analysant que les images et les adresses prises par ses Google Cars.