D’après une récente étude de Parse.ly, société spécialisée dans l’analyse de l’audience des médias, le réseau social draine d’avantage d’internautes sur les sites d’information en ligne, que le moteur de recherche.

Facebook a pris la tête de la course et génère désormais 39% du trafic, contre 36% pour Google

Les observations ont été réalisées sur plus de 400 sites web parmi lesquels Business Insider, Eurosport, Fox News, Reuters, Slate ou encore The Atlantic. Depuis le début de l’été, Facebook a pris la tête de la course et génère désormais 39% du trafic, contre 36% pour Google.

Si cette étude est à relativiser, notamment compte tenu du “petit” nombre de sites répertoriés pour cette enquête, elle n’en apporte pas moins une information de taille sur l’inversion du rapport de force entre les deux géants du numérique.

Google voit son influence dans les audiences médias stagner autour de 37% depuis plus de trois ans. Le réseau social, lui, ne cesse de progresser. Ces résultats sont en partie dus à la mise en place par les équipes de Mark Zuckerberg de systèmes tels que Instant Articles, qui permet le partage de contenus issus des médias.