Le “dash button”, dévoilé mardi sur le site du géant de la distribution en ligne, est un petit boîtier constitué essentiellement d’un gros bouton et d’une étiquette indiquant la marque d’un produit, qui peut se coller ou s’accrocher n’importe où dans la maison.

Appuyer sur un bouton pour passer une nouvelle commande

L’idée est de l’installer à côté d’un produit d’usage courant. Quand le stock se réduit, il suffit d’appuyer sur le bouton pour passer une nouvelle commande. La liste des produits éligibles comprend actuellement 255 références de produits ménagers, cosmétiques ou alimentaires: lessive, papier-toilette, essuie-tout, sacs poubelle, lames de rasoir, crème pour la peau, couches-culottes, lait en poudre pour bébé, aliments pour animaux, dosettes de café, barres de céréales, eau minérale…

Le bouton “dash” est proposé pour l’instant gratuitement, mais uniquement sur invitation, aux abonnés du service Prime d’Amazon, qui donne notamment accès à des livraisons gratuites. Prime, dont Amazon fait un produit d’appel en l’enrichissant de nombreux contenus numériques (audio, vidéo, livres électroniques), est au centre de la stratégie du groupe pour pousser les consommateurs à faire davantage d’achats sur son site.

D’après plusieurs études, confirmées par Amazon lui-même, les abonnés de Prime ont en effet déjà tendance à commander plus souvent que les clients non abonnés.

Le groupe a aussi lancé un service de livraison en une heure (Prime Now) pour les abonnés de Prime dans de grandes villes américaines, s’est mis à vendre des produits frais et alimentaires (Amazon Fresh), et avait même commercialisé brièvement l’an dernier sa propre marque de couches-culottes (Amazon Elements).