Windows 10 déchaine les utilisateurs. Entre ceux qui le testent, et les mises à jour en série de Microsoft, le nouvel OS de la firme de Redmont suscite la polémique. Windows 8 a voulu nous enlever le Menu Démarrer … qui est de retour cette fois-ci. Windows 10 retente l’opération avec le vénérable Panneau de Configuration. Celui-ci fait, selon Microsoft, “doublon” avec le menu “Paramètres” et il sera donc mis de côté dans les futures versions de Windows 10.

Interrogé par un utilisateur de Twitter sur la pertinence du maintien du « vieux » panneau de contrôle au côté du nouveau menu « Paramètres », Gabriel Aul, un haut responsable de Microsoft, a confirmé qu’il était tout à fait logique de ne conserver qu’un seul des deux menus, sans donner plus de précisions.

Cette disparition est une suite “logique” selon Microsoft

Il est vrai que le panneau de configuration a rendu bien des services. Cependant, notre portail de services préféré jure un peu à côté du flatdesign omniprésent sur le Windows 10. Les développeurs de Microsoft ayant peaufiné la transition depuis plusieurs mois, un retour en arrière semble peu probable. L’abandon du Panneau est donc la suite “logique”, selon Microsoft, des opérations.

Vous avez peut-être déjà ouvert votre Panneau de Config, pour le regarder avec des tristes et désabusés. La question “pourquoi ?” est peut-être le seul mot que vous ayez pu formuler ces dernières minutes. Rassurez-vous, les outils importants sont déjà intégrés à la nouvelle mouture de votre OS préféré. Et les développeurs travaillent d’arrache-pied pour intégrer les éléments qui manquent encore, tel l’outil “Gestion des disques”, qui sera bientôt disponible sans passer par le Panneau de configuration.

Rebondir avec Windows 10 après les échecs de Vista et Windows 8

Windows 10 est adopté petit à petit par les utilisateurs, malgré les difficultés rencontrées lors de la migration à partir de 7 et 8. A grand renfort de publicité, Microsoft prévoit d’atteindre le milliard d’OS installés d’ici 2018. Après l’échec de Vista et les déboires de Windows 8, le nouvel OS pourrait séduire les utilisateurs, tant par sa simplicité que par le soin mis à améliorer l’existant.

Le besoin de tourner la page Windows 8 qui a précipité la sortie de Windows 10 explique sans doute la présence de certaines vielles applications. Mais tant que Microsoft ne les aura pas remplacés, Windows 10 ne saurait être considéré comme « final » tant que Microsoft n’aura pas remplacé.