Les questions s’articulent surtout autour du choix des cadeaux lorsque Noël approche. Dans le secteur des tablettes, les clients se demandent si la Surface Pro 4 ne serait pas plus intéressante que l’iPad Pro.

Apple affiche un net recul par rapport à Microsoft

Au niveau des ventes, c’est la Surface Pro 4 qui tire son épingle du jeu, car les statistiques sont meilleures que celles affichées par Apple pour son iPad Pro. C’est le cabinet Ecom Insights Panel qui est à l’origine de cette constatation faite sur les ventes en ligne. 10% sont obtenus par Amazon, 17% pour Apple et la firme de Redmond s’en sort parfaitement avec 45%. Le cabinet d’études a noté une nette chute des ventes entre septembre et octobre 2015 pour la tablette de la Pomme.

Une meilleure résolution pour l’iPad Pro

Les consommateurs semblent donc davantage attirés par la Surface Pro 4 que par l’iPad. L’attrait est plus important, mais pourquoi cette nette différence ? Les caractéristiques de la tablette de Microsoft sont attractives avec notamment 4 Go de RAM au minimum et un processeur Intel Core m3, i5 ou i7. Elle offre une résolution de 2736 x 1824 pixels contre 2732 x 2048 pixels pour l’iPad Pro. Ce dernier est équipé de l’écran Retina Multi-Touch panoramique et d’un processeur A9X.

La Surface Pro 4 propose un environnement puissant

Le choix entre ces deux tablettes repose essentiellement sur les besoins. En effet, les clients qui recherchent avant tout un appareil susceptible de remplacer un ordinateur à la fois portable et puissant se dirigeront du côté de la Surface Pro 4. A contrario, pour une tablette classique dotée d’un réel confort d’utilisation, l’iPad Pro fera l’affaire, mais ce produit est plus onéreux par rapport à la capacité de stockage d’entrée de gamme.