La sortie de la nouvelle mise à jour 2.0 d’Android Wear est attendue pour cet automne. Ce mardi, Google a lancé officiellement son OS pour montres connectées. L’entreprise compte donc relancer le marché de ces montres en mettant l’accent sur le paiement mobile et le sport.

 

Plusieurs nouveautés à la clé

Selon les estimations de l’institut IDC, le marché de montres connectées a reculé de 51 % vers le troisième trimestre 2016. Pour assurer la réussite de la relance, Google compte supprimer le lien obligatoire entre les Smartphones et les montres en s’appuyant sur l’efficacité de l’app store et l’assistant intégré.

La nouvelle mise à jour 2.0 d’Android Wear prendra compte de plusieurs fonctionnalités intéressantes comme le paiement mobile avec Android Pay (disponible seulement pour les modèles dotés d’une puce NFC), la mesure des mouvements variés avec Google Fit (utile pour compter le nombre de répétitions de mouvement dans les salles de sports), la possibilité d’installer directement des applications depuis la montre avec la version Wear de la boutique Play et la revue de l’interface qui met en avance le « scrolling » (devenu plus maniable avec la présence de molette comme sur l’Apple Watch).

 

La France ne s’affiche pas dans le roadmap Google

La France comme plusieurs autres pays aura accès à la nouvelle mise à jour qui sera disponible d’ici quelques semaines. Une mise à jour qui sera compatible à une vingtaine de montres anciennes modèles sorties depuis 2015. Toutefois, le pays ne pourra pas profiter des deux nouvelles montres de LG, à savoir la Watch Sport et la Watch Style, que Google a récemment dévoilée. Apparemment, ces montres seront vendues aux États-Unis à partir d’aujourd’hui et huit autres pays en profiteront également dans les prochaines semaines.