Le géant sud-coréen de l’électronique LG, qui cherche à développer sa division de téléphonie mobile, a annoncé mercredi avoir conclu un accord à long terme pour échanger des licences avec l’américain Google.Cet accord porte sur une “grande variété de produits et de technologies” qui existent déjà ou pour lesquels les brevets seront déposés dans les 10 prochaines années.

Cet accord est similaire à celui conclu en janvier par Google et Samsung, le grand rival de LG et premier fabricant au monde de smartphones.

“LG tient à sa relation avec Google et cet accord reflète la volonté des deux groupes de développer de nouveaux produits et de nouvelles technologies qui amélioreront la vie des consommateurs”, a déclaré J. H. Lee, chef du département chargé de la propriété intellectuelle au sein du groupe sud-coréen.

La quasi totalité des smartphones, tablettes et montres intelligentes de LG qui sont populaires auprès des consommateurs sont équipés du système d’exploitation mobile Android développé par Google, utilisé par ailleurs par toute une série de fabricants.

LG, au coude à coude pour la quatrième place de producteur mondial de smartphones avec le chinois Lenovo, avait tiré la langue pendant des années sur ce marché où il a fait une entrée tardive. Mais sa série phare G3 lui a permis de marquer des points récemment tandis que le mastodonte sud-coréen Samsung a vu ses bénéfices dégringoler.

LG a annoncé un bond de 87% de son bénéfice net au troisième trimestre, essentiellement dû à la bonne santé de la téléphonie mobile.

Avec l’AFP