Pour s’offrir un iPad Pro, il faudra tout de même débourser entre 919 et 1249 euros. Les consommateurs attendent par conséquent des fonctionnalités intéressantes et les premiers avis positifs ont déjà été relayés. Alors que son design est à la hauteur de la réputation en la matière d’Apple, cet iPad Pro est aussi la tablette la plus chère jamais vendue par la marque à la pomme.

Malgré les attentes d’Apple, l’iPad Pro ne remplace pas les portables

Alors que les fêtes de fin d’année approchent, certains commencent à construire leur liste et l’iPad Pro pourrait l’intégrer. Disponible en précommande depuis quelques jours, l’appareil a donc été étudié et la volonté de Tim Cook ne semble pas se concrétiser. Le PDG d’Apple aimerait que ce nouveau produit vienne remplacer le MacBook, mais selon le test de The Verge, cette éventualité n’est pas à l’ordre du jour. Plusieurs fonctionnalités sont absentes et il est même impossible d’utiliser en même temps plus de deux applications.

Lire aussi : L’iPad Pro sera en vente a partir du 11 novembre !

L’iPad Pro offre un confort inégalable avec une dalle de 12.9 pouces

Un point fort a tout de même été relayé pour cet iPad Pro qui est doté d’un écran de 12.9 pouces. Le confort est au rendez-vous, car l’expérience utilisateur est chamboulé avec cette dalle, dont la définition est de 2732 x 2048 pixels. Pour travailler, regarder des photos ou visionner des vidéos, les consommateurs seront conquis par les 5.6 millions de pixels de cet écran Retina. Sur ce point, l’iPad Pro comble toutes les attentes notamment celles des adeptes de la composition musicale, du montage vidéo et du graphisme.

Apple a décuplé les performances de l’iPad

L’écran est également couplé à une puce A9X 64 bits, l’iPad Pro est donc performant que ce soit pour la lecture des vidéos en 4K ou l’exécution de tâches gourmandes. De plus, par rapport à un iPad Air classique, les utilisateurs pourront constater que la réactivité est deux fois plus importante. En parallèle, vous pourrez utiliser un stylet et un clavier, mais celui-ci n’est pas aussi performant que celui du MacBook même s’il est très pratique.

L’iPad Pro est compatible avec l’USB 3

L’iPad Pro continue de dévoiler ses petits secrets : son port Lightning supporte les vitesses de transfert de l’USB 3. De base, le connecteur Lightning supporte des vitesses de transfert élevées, mais il a toujours été limité par Apple, pour une raison inconnue. Cet iPad Pro pourrait donc être le premier appareil iOS à bénéficier de nouveaux câbles Lightning compatibles USB 3. L’avantage sur l’USB 2 est plutôt conséquent, les vitesses de transferts sont 10 fois plus élevées, avec un plafond à 5Gbps.

“Les premiers retours sur l’iPad Pro de la part des développeurs d’applications et de nos clients ont été incroyables, et nous avons hâte que nos clients puissent prendre cette nouvelle tablette en main à travers le monde dès cette semaine”, a déclaré Philip Schiller, vice-président d’Apple.

Une étude le mois dernier du cabinet spécialisé IDC a montré une baisse de 12,6% des ventes de tablettes entre juillet et septembre par rapport à l’année passée.

Les analystes de IDC ont noté que les propriétaires de tablettes remplaçaient leurs appareils moins souvent que par le passé, et certains se tournent vers des PC avec clavier détachable ou vers les grands smartphones, surnommés “phablettes”.