Le prototype d’avion spatial européen IXV, qui a réussi mercredi sa rentrée dans l’atmosphère, a été récupéré “en grande forme” dans l’océan Pacifique, a annoncé l’Agence spatiale européenne (ESA).

IXV a été hissé à bord du navire de récupération “Nos Aries”, qui était prépositionné près du lieu d’amerrissage. L’avion spatial va à présent retourner en Europe pour faire l’objet d’analyses dans un centre technique de l’ESA aux Pays-Bas.

Baptisé IXV (pour Intermediate eXperimental Vehicle), cet avion sans ailes et non habité avait été lancé mercredi après-midi depuis la Guyane française. Sa mission, d’une durée de 100 minutes, visait à tester sa capacité de rentrée contrôlée dans l’atmosphère.

IXV a réussi son parcours et amerri en douceur dans le Pacifique, à environ 3.000 km à l’ouest des îles Galapagos. Des bouées géantes l’ont maintenu à flots en attendant que le navire ne vienne le récupérer.

Avec ce lancement, l’Europe spatiale a franchi une étape importante qui lui permet de rejoindre le club fermé des pays maîtrisant la rentrée dans l’atmosphère (Etats-Unis, Russie, Chine).