L’IFA de Berlin s’est distingué par l’absence de nouveaux produits émanant des géants de la téléphonie mobile. Seules quelques rares exceptions, comme Samsung avec son Galaxy S8, ont profité de l’occasion pour présenter leurs nouveaux produits. Ce sont les objets connectés qui ont plutôt marqué cette édition 2017.

Récapitulation de l’édition 2017

Pour l’organisateur de l’IFA 2017, les bilans sont sans doute moins difficiles par rapport à ceux des éditions précédentes. Il faut dire que Berlin a brillé en accueillant pendant toute une semaine le salon européen de la technologie et des électroménagers.

Bien entendu, les premières remarques vont à l’encontre des fabricants de mobiles. Il faut dire que ces derniers n’ont pas eu les regards et considérations tant espérés. La faute revient certainement à leur stratégie de communication et l’absence d’une réelle innovation sur leurs produits. D’habitude, un fabricant annonce au moins chaque mois la sortie d’un nouveau Smartphone.

L’édition 2017 a surtout permis aux nouvelles start-ups et aux géants de l’électronique de présenter leurs produits. Et les grandes stars de cette année étaient certainement les objets connectés.

Parmi les appareils qui ont fait sensation à Berlin se trouvaient les Smartwatch, à l’exemple du Gear Sport de Samsung et les séries Garmin. Outre les montres connectées, le salon a été aussi une occasion pour les concepteurs du VR et de l’AR de présenter leurs nouvelles collections.

Les professionnels de l’audiovisuel avec leur écran QLED ont également eu droit à leur moment de gloire. Sharp s’est fait remarquer avec son 4K de 70 pouces qui n’est pour le moment qu’un prototype. Avec ce nouveau produit, Sharp est en concurrence directe avec LG qui propose son OLED réputé pour la qualité et la finesse de ses images.