Google a eu l’ingénieuse idée de comparer les performances du D-Wave, l’ordinateur quantique que le groupe a acquis durant l’année 2013, par rapport à une machine classique. Autant dire que le résultat est vraiment surprenant et qu’un nouveau record vient d’être établi.

Etudes et comparaison entre l’informatique quantique et l’informatique traditionnelle

Une équipe du groupe mondial Google a réalisé une étude pour comparer les compétences de l’informatique quantique à celles de l’informatique classique. Afin d’effectuer leur comparaison, ces chercheurs se sont servis du D-Wave, que le groupe a acquis avec l’aide de la NASA. Cette machine incroyable est actuellement implantée dans un centre de recherches de l’agence spatiale américaine à Mountain View (Californie) et donc non loin du siège de Google.

Un nouveau record réalisé avec le D-Wave

Suite à cette étude, les résultats trouvés mettent en lumière le D-Wave et ses nombreuses compétences. Cette machine serait parvenue à résoudre un ingénieux problème d’optimisation comportant plus de 1 000 variables binaires cent millions de fois plus rapidement qu’un ordinateur classique. Un record impressionnant comme l’explique Hartmut Neven,le directeur du Quantum AI Lab de Google “Une seconde de traitement pour D-Wave revient ainsi à 10 000 ans pour un tel ordinateur”.

L’informatique quantique a donc plus de ressources que l’informatique traditionnelle d’après ce test très sérieux et fiable.
Google a décidé de se pencher sur cette recherche car il semblerait que les ordinateurs classiques rencontrent un véritable problème pour résoudre certaines équations binaires. Ces recherches offrent une nouvelle perspective d’évolution dans le domaine de l’informatique. Mais Google n’est pas le seul grand groupe à s’intéresser à l’informatique quantique, la firme d’IBM mais également de Microsoft sont également sur le coup.