Finalement le Gouvernement et Emmanuel Macron seront arrivé a convaincre un acteur français des médias de racheter les 49% d’Orange de la société Dailymotion. Selon le journal Le Monde, Vivendi aurait fait une offre de 250 millions d’euros pour racheter la “quasi totalité” de la plateforme de vidéo Dailymotion. Une offre qui sera accepté très rapidement  d’autant plus depuis que ce matin  le groupe hongkongais PCCW ai retiré son offre de rachat.

Vivendi “se propose de racheter la quasi totalité du site pour 250 millions d’euros”, affirme le quotidien.

Cette offre “négociée par le directoire devrait être présentée et débattue mardi 7 avril lors d’un conseil d’administration exceptionnel de l’opérateur” Orange, propriétaire de Dailymotion, ajoute Le Monde. Contacté par l’AFP, un porte-parole de Vivendi n’a souhaité faire “aucun commentaire”.

Interrogé, Bercy, qui représente l’Etat actionnaire à 24,9% d’Orange, n’a pas fait de commentaire, précisant seulement que les offres potentielles seront soumises en temps voulu au conseil d’administration”.

Le “management (d’Orange) serait très favorable à l’offre de Vivendi et au projet qu’elle porte”, qui consisterait en une “intégration de la plateforme dans (la) stratégie globale” de Vivendi, croit savoir Le Monde. Selon une source proche du dossier citée par le journal, “Vivendi a l’ambition de faire de Dailymotion un acteur de taille mondiale”.

Le groupe hongkongais PCCW a annoncé lundi sa décision de “mettre un terme” aux discussions sur l’acquisition de 49% de la plateforme de vidéo Dailymotion, en raison de l’attitude du gouvernement français, qui préfère laisser le temps à un partenaire européen de se manifester.

Orange cherche activement un partenaire en mesure de financer la croissance de cette plateforme de vidéos en ligne, rivale de YouTube, et d’assurer son développement hors d’Europe.