Pour beaucoup d’internautes, il était inadmissible de ne pas pouvoir trouver les chansons des Beatles sur les plateformes de streaming en ligne sans téléchargement. En effet, ce groupe mythique ayant durablement marqué les années 60’s sur le plan musical est aussi le groupe le plus vendeur au monde, avec un peu plus de 600 millions d’albums vendus, grâce notamment à une discographie riche et variée qui leur a permis de devenir le groupe culte de toute une génération.

Beaucoup d’artistes critiquent ouvertement leur mode de fonctionnement

A cette occasion, Ringo Starr et Paul McCartney ont publié des tweets pour illustrer leur enthousiasme face à cette nouvelle qui vient combler un trou béant dans l’industrie de la musique en ligne qui n’affichait pas jusqu’à présent les morceaux de musique des Beatles sur les plateformes de streaming traditionnelles.

A titre de rappel, le catalogue des Beatles appartient aujourd’hui au label Universal depuis que ce dernier l’a racheté à EMI en 2012. C’est grâce aux toutes dernières négociations avec Universal que les albums des Beatles débarquent sur les 9 plateformes de streaming les plus populaires du web, à savoir : Apple Music, Slacker, Google Play, Amazon Prime, idal, Groove, Rhapsody, Deezer et Spotify.

Malgré la popularité grandissante des sites de streaming, beaucoup d’artistes critiquent ouvertement leur mode de fonctionnement et surtout les indemnités dérisoires proposées. Ainsi, Taylor Swift a décidé de radicalement retirer sa discographie de Spotify en 2014, tandis que la chanteuse Adele a quant à elle simplement refusé de mettre son dernier album à disposition de ces plateformes de streaming. D’autres groupes ont par ailleurs refusé d’apparaître sur ces plateformes en ligne avant d’y céder finalement, à l’instar de Led Zeppelin ou du légendaire groupe de rock AC/DC.