La comète Siding Spring a frôlé Mars ce dimanche, à près de 136.000 km et à la vitesse de 56 km/seconde. Un rendez-vous qui ne se produit qu’une fois par million d’années et que les engins présents sur Mars ont réussi à filmer.

Une comète “frôle” Mars, une première en un million d’années

La comète Siding Spring “s’est approchée au plus près” de la Planète rouge à exactement 135 895 km, soit un tiers de la distance de la Terre à la Lune, a annoncé sur Twitter l’Agence spatiale européenne (ESA). Le noyau de Siding Spring fait 1,6 km de diamètre et file dans l’espace à la vitesse de 202.000 km/h. L’astre n’avait aucune chance de percuter la Terre ni même d’y passer proche.

Curiosity et Opportunity vont envoyer leurs images dans les jours a venir, selon la Nasa. Les satellites avaient été mis sur une orbite qui les protégeait des débris qui forment la traîne de la comète, les engins spatiaux devraient permettre de recueillir de précieuses informations sur le passage de Siding Spring.

Une comète formée il y a plusieurs milliards d’années

La comète a été découverte en janvier 2013 par Robert McNaught à l’observatoire australien de Siding Spring, qui lui a donné son nom. Cette comète selon les experts se serait formée il y a plusieurs milliards d’années, l’astrophysicien Carey Lisse estime même que “Après 4,5 milliards d’années, il est très étonnant que les comètes existent encore: elles se sont développées très, très loin du Soleil et sont congelées“. Elle doit être composée de glaces très volatiles, qui fondent très facilement. Elle n’a jamais vraiment été soumise à une source chaleur auparavant, selon lui.

Sur Terre, Siding Spring sera observable à la jumelle, à côté de Mars, mais seulement dans l’hémisphère sud. Dans l’hémisphère nord, la position de Mars en ce moment ne pourra permettre des observations.