Le télescope américain Hubble vient de nous faire parvenir des images spectaculaires des restes d’une explosion d’étoile qui a eu lieu il y a environ 8 000 ans. Une région connue sous le nom de Dentelles du Cygne.

Voici à quoi ressemblent les restes d’une explosion d’étoile

Voilà plusieurs milliers d’années qu’une étoile a explosé et nous a laissés à 2 100 années-lumière de la Terre la nébuleuse Veil, un nuage formé principalement d’hydrogène, de soufre et d’oxygène. La NASA nous en offre des images tintées de rouge, de vert et de bleu pour le plus grand bonheur des internautes qui ont la tête dans les nuages …

Récemment, Hubble a de nouveau tourné ses objectifs vers une portion des Dentelles du Cygne mesurant environ deux années-lumière, et il en a livré des détails sans précédent. En combinant les images, les scientifiques ont réussi à créer une mosaïque dévoilant une vue unique et colorée.

Ce spectacle rare a pu être filmé grâce à la NASA et a son remarquable télescope Hubble qui a minutieusement scruté les restes de cette étoile qui s’est désagrégée et a laissé sur son passage des composants.

Le résultat est époustouflant, la NASA a permis de saisir avec intensité, et grâce à ces procédés de visualisation 3D et de colorisation, toute l’étendue de cette nébuleuse qui offre des dégradés colorés de cette vaste étendue de gaz. Car à l’œil nu les images ne révélerait rien, mais en présentant l’hydrogène rouge, le soufre en vert et l’oxygène en bleu, on distingue le paysage bluffant d’une variété de formes et de couleurs.

La zone photographiée par Hubble est la région plus connue par les scientifiques comme les Dentelles du Cygne. Il s’agit d’une bulle de débris laissée par l’explosion d’une supernova il y a plus de 8 000 ans, composée de plusieurs “morceaux”, les débris s’étendent sur plus de 110 années-lumières.

Hubble effectue pour le compte de la NASA des relevés scientifiques de grandes importances depuis 1997, toutes ces nouvelles images représentent une avancée majeure, les scientifiques peuvent étudier comment la nébuleuse s’est étendue depuis le dernier cliché qui remonte il y a 18 ans déjà.

Le télescope américain Hubble

Le télescope spatial Hubble (en anglais Hubble Space Telescope, en abrégé HST) est un télescope spatial développé par la NASA avec une participation de l’Agence spatiale européenne qui est opérationnel depuis 1990. Son miroir de grande taille (2,4 mètres de diamètre), qui lui permet de restituer des images avec une résolution angulaire inférieure à 0,1 seconde d’arc ainsi que sa capacité à observer à l’aide d’imageurs et de spectroscopes dans l’infrarouge proche et l’ultraviolet lui permettent de surclasser pour de nombreux types d’observation les instruments au sol les plus puissants handicapés par la présence de l’atmosphère terrestre. Les données collectées par Hubble ont contribué à des découvertes de grande portée dans le domaine de l’astrophysique telles que la mesure du taux d’expansion de l’Univers, la confirmation de la présence de trous noirs supermassifs au centre des galaxies ou l’existence de la matière noire et de l’énergie noire. (En savoir plus sur le télescope Hubble sur wikipedia)