Les scientifiques ont pu découvrir de nouvelles informations concernant les étoiles. Chercheur au CNRS, Nicolas Leroy a annoncé que l’équipe du programme Ligo et Vego a pu observer la fusion d’étoiles à neutrons.

La fusion d’étoiles à neutrons a été pour la première fois observée

Les scientifiques travaillant dans le cadre du programme Ligo et Vego ont révélé sur Franceinfo ce lundi 16 octobre le succès d’une première observation d’une fusion d’étoiles à neutrons. Une étoile à neutrons est ce qui reste d’une étoile très massive après l’avènement d’un supernova. C’est une matière très dense et très lourde. Selon toujours les scientifiques, une cuillère à café de cette matière affiche un poids d’un milliard de tonnes.Pendant les observations réalisées par les équipes du programme, deux étoiles à neutrons ont été observées. Il a été constaté que les deux étoiles finissaient par fusionner. C’est une grande découverte, car pour la première fois, les scientifiques ont pu observer ce phénomène. Ils ajoutent que cet événement conforte la théorie d’Albert Einstein en 1946 sur les ondes gravitationnelles qui sont capables de déformer l’espace-temps.

Un matériel d’observation plus sophistiqué

Les scientifiques ont pu réaliser cette découverte, grâce aux progrès techniques de ces dernières années. Le détecteur a en effet été amélioré. On l’a notamment rendu plus sensible, ce qui a permis aux scientifiques de mieux observer certains phénomènes, même s’ils se sont passés il y a 130 millions d’années. Cette découverte est majeure, dans la mesure où pour la première fois, on a pu voir les ondes gravitationnelles. De plus, on en sait plus sur l’origine des matériaux comme l’or. Cela devrait aider les scientifiques à comprendre l’origine de la terre. Les scientifiques comparent d’ailleurs cette découverte avec l’avènement du film parlant après le film muet.