Première femme à avoir commandé dans l’ISS, l’astronaute Peggy Whitson vient d’atterrir sur Terre accompagnée d’un autre Américain et d’un Russe.

Un record de 288 jours !

Pour la biochimiste et astronaute Peggy Whitson, le retour sur Terre a été un vrai triomphe. Depuis l’ISS (Station spatiale internationale), elle avait vécu en apesanteur pendant 288 jours.

L’équipage était formé de l’astronaute Peggy Whitson et de son coéquipier de la NASA, Jack Fischer, ainsi que du Russe Fiodor Iourtchikhine (Roscosmos). À bord du Soyouz MS-04, les trois astronautes ont atterri sur Terre le dimanche 3 septembre après avoir réalisé des missions dans l’ISS.

Âgée de 57, Peggy Whitson devient l’une des premières femmes astronautes et chercheuses à avoir passé 665 jours dans l’espace. Les 228 jours, elle les a passés à bord de l’ISS, une mission qui a débuté au mois de novembre 2016. Durant ces 228 jours, Peggy Whitson a parcouru plus de 196,7 millions de km et quelque 4.623 tours en orbite autour de la Terre.

Peggy Whitson est connue pour sa bonne condition physique et est dotée d’une excellente aptitude pour les sorties dans l’espace. La NASA la classe en huitième position, toute catégorie, en termes d’endurance.

Décrochant son doctorat en biochimie en 1985, Peggy Whitson a intégré le corps de recherche de la NASA avant de commencer sa carrière d’astronaute en 1997. Sa toute première expédition dans l’espace, Peggy Whitson l’a réalisée dans la mission Expédition 5 (5 juin 2002 – 7 décembre 2002). Puis s’en suivirent d’autres missions comme l’Expédition 16 et l’ Expédition 50/51/52.

Questionnée sur ses expériences en apesanteur, l’astronaute avoue ne pas regretter les mois passés dans l’espace et toutes les contraintes physiques qui s’y rapportent. Pour elle, c’est surtout le fait de regarder la beauté de la Terre à partir de l’espace qui lui manquera le plus.