C’est lors du vendredi 24 avril que le satellite Hubble a fêté ses 25 ans. 25 années de service consacrées à l’observation de l’Univers, avec parfois des découvertes majeures qui ont pu conduire les scientifiques à émettre de toutes nouvelles théories à propos des structures astrales qui entourent notre petit point bleu pâle.

Tout au long du périple spatial du satellite Hubble, il a fallu compter sur pas moins de 5 missions d’entretien pour en assurer le bon fonctionnement.

Hubble, 25 ans dans l’espace… et quelques couacs

C’est en 1990 que que la navette spatiale américaine Discorvery s’est chargée de propulser le satellite Humble dans l’espace pour le placer en orbite. Cette opération s’est passée sans embûche mais ce n’est que deux mois plus tard que l’équipe de la NASA a compris qu’à d’une erreur de calcul, les photos prises par Hubble étaient floues. C’est ainsi que la première mission d’entretien fut lancée en 1993, dans l’espoir de corriger les aberrations sphériques qui rendaient les photos de Hubble inexploitables.

La mission fut couronnée de succès et Hubble put enfin envoyer ses premiers clichés légendaires, comme avec les premières photos de trous noirs dont nous disposons. Au fil des années, l’œil unique de Hubble à pu observer différents événements de l’univers, allant des chutes de comètes sur Jupiter, jusqu’aux plus lointaines galaxies comprises dans le fameux “Champ profond de Hubble”.

C’est notamment grâce aux observation de Hubble que nous en savons davantage aujourd’hui sur la nature de notre système solaire et que nous pouvons prévoir certains événements cosmiques, comme avec notre soleil, qui ne manquera pas de se transformer en géante rouge qui signera sans doute au passage la fin de la vie sur terre.

Mais rassurez-vous, la fin de notre étoile n’est pas prévue pour demain.