Une nouvelle application serait sur le point de voir le jour, une information encore confidentielle qui est divulguée sous couvert d’anonymat. C’est Mike Isaac, journaliste, qui a pu obtenir certaines informations auprès d’un collaborateur de Facebook. Si la sortie semble imminente (quelques semaines selon le New York Times), le sujet occupe déjà tous les esprits.

Après le lancement d’Ello, un nouveau réseau social basé sur l’anonymat et la “non-publicité”. Clairement à l’opposé de la politique promulguée jusqu’à présent, Facebook s’apprêterait à lancer un produit qui permettrait de préserver l’identité et ainsi échanger sur différents sujets de façon anonyme. Une nouveauté qui peut rendre perplexe, mais qui démontre dans le même temps que Facebook veut s’ouvrir à ce type de services.

Plusieurs pseudos mais un seul profil

En effet, Facebook.com vient à peine d’accorder une concession pour les drag Queens et transgenres qui demandaient à se connecter via le pseudonyme (et non selon leur vrai nom). La politique du “vrai nom” est en passe d’être modifiée, selon l’affirmation de Chris Cox. Il précise également que les problèmes de violence et d’usurpation d’identité trouvent leur source majoritairement en cas d’utilisation de faux nom.

Mais est-ce que l’anonymat peut être suffisamment efficace maintenant ? Facebook pourrait chercher, par cette démarche, à récupérer en réalité l’audience des publications de messagerie anonyme (Secret ou Whisper), qui ont été très performantes en 2013. De plus, il reste encore à démontrer que la future application sera suffisamment sécurisée.

[MaJ]

Facebook répond à la rumeur concernant son application centrée sur l’anonymat

Suite à toutes ces informations Josh Miller (chef de produit de ce projet chez Facebook) a répondu sur Twitter à propos de ce projet. Il s’agit bien d’un nouvel outil de communication entre les membres de Facebook, mais l’anonymat ne serait pas le point central.

Après la lecture de ces tweets on peut conclure ce nouvel l’outil de communication en production chez Facebook n’est pas centré sur l’anonymat mais plus avec un pseudonyme comme on le fait sur Twitter.