Le vendredi 5 décembre, à l’occasion de la conférence qui se tient à Lima, au Pérou, depuis lundi, l’organisation météorologique mondiale a décidé de présenter une météo un peu particulière. En effet, Évelyne Dhéliat a présenté une météo du futur avec des prévisions météorologiques estimées pour l’été 2015. Ces températures extrêmement élevées ont pour objectif principal de sensibiliser les auditeurs au réchauffement climatique.

Réchauffement climatique : à quoi ressemblera la météo du 17 août 2050 ?

D’autres météos futuristes du genre ont été aussi réalisées dans de nombreux pays du monde faisant partie de la conférence de Lima, comme le Canada, le Vietnam, ou l’Allemagne. Le réchauffement climatique est un problème connu depuis longtemps, mais souvent sous-estimé. À travers ce bulletin choc, l’OMM souhaite informer et mobiliser les téléspectateurs tout en offrant une vision internationale pour montrer que le problème doit être résolu à grande échelle

Hélas, ce bulletin catastrophe s’approche plus de la réalité que de la fiction. Selon les scientifiques, les canicules comme celles de l’été 2003 risquent de se répéter de plus en plus fréquemment, pour atteindre une fréquence d’une fois tous les quatre ans d’ici 2050. La hausse moyenne des températures à hauteur de 4 degrés entraînerait aussi la montée des eaux et la disparition de certaines régions côtières, provoquant dans un même temps des crises politiques et sociales à travers le monde.

Face à cette initiative, les premiers utilisateurs à réagir semblent s’accorder à dire que cette mesure est nécessaire, car elle est révélatrice de certaines problématiques encore inconnues pour les plus jeunes et les moins informés.