L’Apple Watch Series 3 débarque sur le marché du high-tech pour apporter une touche d’amélioration sur l’évolution de la carte SIM. Il s’agit d’une nouvelle solution balbutiante dans l’Hexagone et qui ferait profiter de plus d’autonomies et de praticité aux utilisateurs.

L’Apple Watch Series 3 vient de lancer cet évènement embarquant une carte SIM permettant de se connecter sans un Smartphone. Elle se caractérise également par son aspect eSIM signifiant qu’elle fait directement partie du terminal.

Pour télécharger des données en toute facilité

Selon Benoît Joufrey, l’eSIM n’est mis à disposition du grand public que récemment. Il peut, dans certains cas, être indépendant de l’appareil et se présente sous divers formats, tout comme la version plug-in. Caractérisé surtout par le système « remote provisionning », l’eSIM facilite le téléchargement à  distance des données. Mais les cartes eSIM soudées sont les plus plébiscitées des fabricants de produits grand public. Elles présentent les avantages de permettre facilement l’étanchéité des outils équipés tout en faisant gagner de la place.

Un parcours client totalement différent de celui d’avant

Afin d’avoir accès à une offre mobile, l’utilisateur doit désormais commencer par se procurer une carte SIM avec des informations complètes de son profil. Vient, par la suite, l’étape de l’insertion  dans son terminal. L’eSIM offre aussi l’occasion de réaliser l’inverse. Il est possible de se procurer un terminal à l’aide d’une eSIM. Puis, il suffit de télécharger les données de l’opérateur. Mais, pour y parvenir, la souscription à une option Multi-SIM payante s’impose.

L’eSIM marque une réelle évolution pour les utilisateurs. D’après Laetitia Orsini-Sharps, directrice marketing mobile d’Orange, la carte facilitera la mise en place des parcours de vente totalement numérique. Les usagers n’ont plus à recourir à une carte SIM auprès d’une poste ou bien d’une boutique spécialisée. Toutes les étapes peuvent se faire en ligne, allant de l’achat du matériel jusqu’à la souscription d’un forfait. L’eSIM invitera-t-elle les usagers à quitter en toute facilité son opérateur et à opter pour un autre, sachant qu’elle reste à la fois rapide et simple ?

Utiliser de nombreux objets connectés à  l’aide d’un seul numéro téléphonique

L’autre avantage avec eSIM réside dans la possibilité d’augmenter le nombre d’objets connectés liés à une offre mobile et à l’aide d’un seul numéro téléphonique. Le grand public en profitera pour bien s’équiper. Actuellement, l’eSIM apparaît comme une montre connectée, mais les modèles pour tablettes et voitures verront bientôt le jour. PSA compte aussi faire équiper ses véhicules connectés de cette solution technologique.