L’homme derrière le succès d’Android, aujourd’hui le premier système d’exploitation pour smartphone au monde, a décidé de quitter Google, a confirmé vendredi le groupe internet. Andy Rubin fait ses valises pour de bon et part après neuf ans dans l’entreprise, a annoncé Google.

L’ex-patron d’Android quitte Google

Andy Rubin avait intégré Google en 2005, quand le groupe internet avait racheté Android Inc. Ce n’était à l’époque qu’une petite startup qu’il avait co-fondée deux ans plus tôt. Android, qu’Andy Rubin a continué à superviser chez Google jusqu’à l’année dernière, a ensuite connu une énorme montée en puissance. Google laisse aujourd’hui toute une série de fabricants de smartphones et de tablettes utiliser son logiciel, à commencer par le sud-coréen Samsung.

D’après des estimations publiées vendredi par le cabinet Strategy Analytics, 83,6% des smartphones vendus au troisième trimestre dans le monde opéraient sous Android, contre seulement 12,3% pour iOS, 3,3% pour Windows et 0,7% pour BlackBerry.

Sundar Pichai est le nouvel homme fort

Avec Android, il a créé quelque chose de vraiment remarquable. Avec plus d’un milliard d’utilisateurs satisfaits. Merci“, a réagi le directeur général de Google, Larry Page, dans un communiqué envoyé jeudi soir par courriel. La semaine dernière, le nouvel homme fort de l’entreprise, Sundar Pichai, qui chapeautait déjà Chrome et Android, a pris un peu plus d’importance. Andy Rubin avait pris l’an dernier la direction de l’équipe en charge de la robotique chez Google. C’est un des nouveaux créneaux d’investissement du groupe internet, qui a réalisé plusieurs acquisitions dans ce domaine.

Il compte désormais se consacrer à un projet d’incubateur pour des startups spécialisées dans les appareils.

gc-soe/jt/cg